Aller au contenu principal

ETABLISSEMENT PUBLIC LOCAL AIX VALABRE MARSEILLE

Historique

 

Madame Françoise Joséphine Sibillot, 
Marquise de Gueydan

Le 10 mai 1880, Madame Françoise Joséphine  Sibillot, Marquise de Gueydan établissait son testament et léguait ainsi, le château de Valabre, les terres, fermes et dépendances afin d’y fonder et faire fonctionner « un établissement public qui prendra le nom d’Institut Agronomique de Valabre destiné à élever, instruire, et former les jeunes gens dans la science et la pratique de l'Agriculture".

L'école d'Agriculture et de viticulture de Valabre fut créé le 26 juin 1884. Le premier directeur, Monsieur Mourret fut nommé le 03 septembre 1884 et installé officiellement le 12 octobre 1884 dans les locaux de l’actuel château.

Livret d’accueil de l’Ecole Pratique d’Agriculture et de Viticulture de Valabre
(institut de Gueydan) 1900

Promotion 1895 – 1898 au centre    de la photographie, le Directeur, M. Decoppet

Diplôme datant du 30 octobre 1909, obtenu par Edmond Rossignol, élève de Valabre

 

 

En 1957, la société du Canal de Provence construisait son réseau d'irrigation sous pression dans la région de Valabre
M. Granier directeur de l'école avait contribué activement à cette mise en place qui allait transformer les possibilités de l'exploitation Agricole du Legs du Gueydan et permettre la construction de bâtiments neufs.

 C’est à cette occasion que l’établissement et l’ensemble de son personnel a eu l’honneur d’accueillir en ses murs, Edgard Pisani, alors Ministre de l’Agriculture. Il en a posé la première pierre le 28 janvier 1962, accompagnant ainsi l’élan décisif qu’il impulsait pour l’enseignement agricole public. 

Entré très tôt dans la Résistance française lors de la Deuxième Guerre Mondiale et tout particulièrement pendant la libération de Paris, Edgard Pisani devient le plus jeune  préfet de France. Titulaire de la croix de guerre 1939-1945 ainsi que de la médaille de la Résistance, Il est fait Chevalier de la Légion d’honneur.

 

                         

 

 

Edgard Pisani arrivant à la Préfecture de police, lors de l’insurrection de Paris, entre le 19 et le 23 août 1944 (collection André Gandner)

 

 Ainsi se poursuit son engagement au service de la France et ses valeurs, en tant que sénateur, conseiller général, maire puis député. Ministre de l’agriculture de 1961 à 1966, il est le père de la loi d’orientation agricole qui transforme et modernise l’agriculture française. Ses réflexions sur la Politique Agricole Commune sont majeures. Haut Commissaire de la République de Nouvelle Calédonie en 1985, il sut apaiser les tensions et réconcilier les hommes par ses talents de diplomate et de négociateur. Il a jeté un pont entre les rives de la méditerranée en assumant la présidence de l'Institut du Monde Arabe de1988 à 1995. Son intérêt pour les questions liées à l’éducation et à l’agriculture est resté intact : monsieur Pisani est revenu au lycée agricole de Valabre le 25 novembre 1994 pour discuter avec les élèves et étudiants de l’évolution de l’agriculture.

L’amphithéâtre de l’établissement porte son nom et un hommage lui sera rendu le jour de son anniversaire, le 9 octobre 2014.